HDRInstant – Le test

HDRInstant

 Présentation

 HDRInstant est un logiciel développé par la société française HDRlog à qui l’on doit le logiciel Photomatix.

HDRInstant permet de créer une image HDR (high dynamic range) ou image à grande gamme dynamique à partir d’une vidéo ou de plusieurs images issues d’une rafale, ceci par la technique “Lucky Imaging”. Pour rappel, une image HDR permet d’attribuer plusieurs valeurs d’intensité lumineuse (exposition) à un même pixel.

 image_2

Installation du logiciel

 La démo du logiciel est disponible au téléchargement sur le site de l’éditeur http://hdrinstant.com/download/ pour Mac, Windows ou en version plugin pour Adobe Lightroom®.

La version d’essai fonctionne pour 30 jours au-delà un watermark sera appliqué, une licence vous coutera respectivement 89$ ou 29$.

Pour info, HDRInstant installe un logiciel tiers (Microsoft® Visual C++®) sans en avoir le choix.

 

Utilisation du logiciel

 HDRInstant est en anglais et pas moyen de changer la langue, c’est triste pour un soft développé à Montpellier.

Une bonne surprise nous attend du coté des formats supportés pour les photos notamment avec les fichiers Raw.

L’interface est sobre avec ses deux menus latéraux simples mais efficaces. Différents curseurs apparaissent suivant si l’on importe une photo ou une vidéo. Les commandes sont intuitives et facilement compréhensibles.

Test

image_4

1ère étape – sélection du moment :

image_5

J’ai préalablement isolé une séquence de 10 secondes pour alléger le fichier (vous verrez après pourquoi), il suffit d’arrêter la vidéo sur l’image choisie puis avec les deux curseurs situés en bas, on ajuste la longueur du film et donc les images servant à fabriquer l’image HDR finale, il est préconisé une sélection d’une quinzaine d’images pour avoir de bons résultats selon le fabricant.

 

2ème étape – sélection des paramètres :

 

A partir du menu de gauche, on peut jouer sur quelques valeurs ayant chacune une fonction précise, puis un clic sur « Process » pour générer l’image.

Il faut attendre, longtemps, très longtemps, c’est particulièrement chronophage même en diminuant le nombre d’images de la 2ème étape.

3ème étape – l’image :

 

Ici pas de grand changement, car il faut appliquer le « tone mapping », mais avant cela il faut sauvegarder votre image.

Vous pouvez maintenant choisir « Tone map HDR image »

Sur le module de droite, on trouve des vignettes de l’image avec différents réglages prédéfinis, sur le module de gauche on ajuste plus finement.

Une fois votre image à votre gout, reste à cliquer sur « Tone Map » puis à sauvegarder l’image sous l’un des nombreux formats proposés

 

Résultat

J’ai trouvé le résultat très décevant, en effet on a plus l’impression que les pixels « bavent » les uns sur les autres donnant un aspect peu agréable, avec une accentuation grossière des couleurs plutôt qu’HDR, j’ai également trouvé sur quelques photos générées plusieurs pixels fantômes.

 image_6

Conclusion

 HDRInstant fait le boulot sans être révolutionnaire, son point fort est de la faire à partir d’une vidéo.

J’ai trouvé le résultat médiocre par rapport au temps de calcul, en revanche la simplicité est au rendez-vous, peut-être qu’une mise à jour des algorithmes dans une prochaine version remédiera à cela.

 

Points faibles

Points forts

En anglais

Nombre de format pris en charge

Lenteur des phases de traitement

Simplicité

Image et couleur « baveuses »

Photo HDR à partir d’une vidéo

Ceci est un résumé du test complet que j’ai réalisé pour le site BonPlanPhoto, vous pouvez le retrouver ici : http://www.bonplanphoto.fr/test-du-logiciel-hdrinstant/

 

Crédits

Logiciel : www.hdrinstant.com

Bibliographie : www.fr.wikipedia.org

Photographie : www.photocedre.eu ©cédric catel


Leave a Reply

Mots-Clés

×